3- Peut-on se passer de la presse écrite au profit d'internet ?

 

          Alors qu’une crise mondiale touche sévèrement la presse écrite depuis une dizaine d’années, Internet est souvent montré du doigt comme le principal responsable. En effet, la presse écrite tend à reculer à la fin du XXe siècle siècle et au début du XXIe siècle, malgré le lancement de nouvelles formes, (la presse gratuite, les magazines destinés à des segments de population ciblés...),et face à la fois à d'autres médias de masse, mais aussi aux médias citoyens. Selon l'OJD, organisme de référence sur la diffusion de la presse, la diffusion des quotidiens et des magazines a perdu 2 % en 2003. Sur dix ans, la diminution est de 8 %. Mais cela cache des disparités profondes : la presse magazine progresse lentement tandis que la presse masculine, ou celle liée au spectacle, concurrencée par le Web, perd des lecteurs.

          Internet est en train de bouleverser la pratique du journalisme. Pour séduire un public jeune, qui a de plus en plus tendance à délaisser les kiosques, la plupart des grands quotidiens du monde se sont lancés en force sur le réseau. Afin de ne pas diffuser de simples répliques des journaux imprimés, ils y font preuve d’imagination et découvrent une autre logique, de nouvelles structures qui transforment en profondeur tout le champ de l’information.

 

Cette troisième partie est organisée en sous-parties :

3-1) Internet poursuit sa progression vers le moyen d'information le plus utilisé

3-2) Le journalisme citoyen 

3-3) La presse en danger

3-4) Publier sur Internet : les avantages

3-5) Publier sur internet : les limites

 

 

 

Retour au sommaire

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site